top of page

Pécresse et Zemmour dans un mouchoir de poche…

Longue vie à la pandémie !


Incroyables ces journalistes (ici de l’hebdo Le Point) qui ne réfléchissent pas à ce qu’ils écrivent !

Pourtant, le ministère de la Santé s’était efforcé d’inculquer le mouchoir à usage unique pour enrayer les contaminations, dans une publicité du reste peu ragoûtante. Brrr !


Pourtant, depuis Metoo, les hommes étaient invités à éviter toute forme de situation compromettante avec les dames, respectables comme il se doit, mais qui en eût douté ?


Et voilà que la presse (un hebdo pas réputé pour faire partie de la presse people) nous annonce un scoop incroyable : La digne Madame Pécresse rencontre le très machiste Zemmour dans l’intimité la plus absolue constituée par un mouchoir de poche ! La presse ne précise pas si ledit mouchoir avait ou non déjà servi. Même s’il était juste sorti de la poche (de qui ? de Zemmour ou de Pécresse ?) les contacts entre les deux candidats devaient être d’une telle proximité que cette affaire montre un regrettable abandon des gestes barrières. Irresponsable quand on veut accéder au fauteuil suprême !


Comment les deux candidats se dépêteront-ils de cette fâcheuse posture ? Peut-être est-il temps de tirer le rideau pour ne pas jouer aux paparazzi.


À moins qu’il s’agisse-là d’un message subliminal : annoncer l’union des droites ! Mais, pour l’instant, sans Marine Le Pen. On disait autrefois que certaines forces politiques en étaient réduites à tenir leur congrès dans une cabine téléphonique. Mais un mouchoir de poche !



 

Qui devra être jeté ? Le mouchoir ou les candidats à la présidentielle ? Réponse en avril, mais là ne te découvre pas d’un fil, car tu pourrais avoir besoin de mouchoirs !


 

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page